Tout à la joie de cette fin de campagne du premier tour de l'élection présidentielle qui a rempli nos coeurs d'espoir pour un avenir meilleur pour notre pays, nous avions organisé partout dans le pays des lieux de rencontre pour fêter le retour du peuple de gauche.

Fiers du travail accompli depuis des mois du simple militant de base jusqu'à notre porte drapeau nous nous apprêtions à savourer le fruit de nos efforts. Certes même si un temps nous avions pensé un score plus élevé que celui que nous avons atteint à y bien réfléchir nous pouvons de ce point de vue estimer que nous avons gagné notre pari et cela justifiait largement notre désir de faire la fête. Une remarque cependant, nous aurions pu avoir un score encore plus représentatif si des candidats comme Arthaud ou Poutou n'avaient pas choisi de se faire plaisir en faisant joujou avec l'argent des contribuables pour passer à la télé une fois dans leur vie le temps d'une campagne. De même si d'autres ne nous avaient laissé seuls en première ligne pour combattre la bête immonde et si d'autres encore qui pour se sentir plus forts ont préféré nous prendre pour cible plutôt que d'affronter leur véritable adversaire.

Mais le fête fut gâchée, gâchée par un intrus porteur de nuages noirs chargés de haine divisant pour mieux régner et répendant son fiel sur tout le pays, porté sur le podium par le calcul d'un mauvais perdant revanchard préférant livré son pays à l'infâmie plutôt que d'accepter le verdict de la démocratie aidé en cela par certains de son propre camp qui ont choisi de l'abandonner sans pour autant choisir la voie républicaine mais en votant pour un parti situé à l'opposé de toute tradition républicaine, ils vont devoir maintenant composer avec lui pour assurer leur survie, bien mal les en prendra car en vendant leur âme au diable ils seront condamnés aux enfers.

Ma première pensée en devant ce triste spectacle du résultat de ce premier tour fut pour Jean Ferrat et à sa si belle chanson   " Ma France " je suis sur qu'en nous voyant d'où il est il doit se morfondre de chagrin de la voir ainsi salie, abîmée, violentée. Comment en effet admettre qu'aujourd'hui en France un électeur sur cinq puisse voter pour un parti fachiste alors même que nous nous apprêtons à entrer en guerre ho! soit pas la même qu'il y a soixante dix ans quant à sa forme mais semblable sur le fond, l'envahissement de notre pays par les troupes de la finance et face à  cette terrible menace comme à l'époque se coucherons devant elles les collabos de tous poils qui se feront un malin plaisir à aller au delà même des demandes de l'occupant, cela a déjà commencé avec les tenants du pouvoir en place et cela se poursuivra si  aucun véritable esprit de résistance ne voit le jour. Certains en me lisant penserons sans doute que j'éxagère, je souhaite de tout coeur que l'avenir leur donne raison car contrairement à ces larbins du grand capital je préfère la défaite dans l'honneur et les armes à la main plutôt que de trahir par dépit.

Nous nous sommes efforcé tout au long de cette campagne d'expliquer aux Français les véritables enjeux de cette élection, ne leur cachant rien des difficultés qui nous attendent, nous leur avons soumis un programme réalisable et proposé les moyens pour y parvenir car oui une autre politique est possible, oui une autre voie pour notre société est possible, comment peut on accepter qu'au vingt et unième siècle nous puissions renoncer aux acquits sociaux obtenu de haute lutte alors que notre pays n'a jamais été aussi riche, comment d'aucun peuvent ils oser se cacher derrière la crise pour refuser au peuple le droit de vivre dignement alors qu'eux même ne cessent de s'enrichir tant et plus, pourquoi tolérer que la crise ne touche que les plus humbles d'entre nous et épargne ceux qui l'ont créé et qui en profite pour gagner encore et encore plus d'argent, nous ne pouvons plus accepter aujourd'hui que les inégalités déjà si grande se creusent encore davantage. C'est pourquoi tout commence aujourd'hui et que le combat continue, alors plus que jamais :

 DEBOUT CAMARADES RESISTANCE RESISTANCE RESISTANCE, ON LACHE RIEN  ON LACHE RIEN !!!!!!