Ne vous laissez pas faire, demandez des comptes à votre ancien gouvernement "Nouvelle Démocratie" qui a maquillé les comptes de votre pays avec l'aide Goldman Sachs dont Mario DRAGHI, actuel président de la Banque Centrale Européenne, était le vice-président pour l'Europe.

Demandez pourquoi les banques privées en Europe ont eu le droit à plus de 5 500 milliards d'euros d'avantages (prêts à faibles taux, échanges, garanties, rachats, ...) depuis la crise financière de 2008 et continuent à stocker les euros dont elles disposent dans les coffres de la BCE.

Demandez pourquoi vous représentez un risque "systémique" alors que votre PIB ne représente que 2% du PIB de la zone Euro, et avec seulement 350 milliards de dettes (avant le fameux "haircut") alors que la BCE peut en trouver plus de 3 fois plus en 2 mois pour prêter 1000 milliards d'euros aux banques à travers les 2 LTRO.

Demandez pourquoi l'UE n'a pas pris vos entreprises publique avec leurs rendements comme garantie contre un vrai plan de relance (le plan secret "Eureka") pour faire fermer leurs grandes gueules aux agences de notations US qui en savent apparemment plus sur les finances des états de l'Europe que l'Europe elle-même.

Demandez pourquoi à la place on veut brader vos services publics en les vendant à bas prix à des vampires étrangers, à commencer par les banques anglo-saxones.

Demandez à la BCE, à l'UE, à l'Eurogroupe, au Conseil européen, au FESF, ... comment ils ont pu laisser vos taux d'intérêts à 10 ans passer les 30%, et vos taux d'intérêts à 1 passer les 1 500%...

Demandez pourquoi on vous a refusé à la derniè minute un référendum pour pousser votre 1er ministre à la porte lors du G20 de Cannes.

Demandez pourquoi on vous a imposé un gouvernement, sans élections, dirigé par Papademos, ex-vice président de la BCE au moment du maquillage de vos comptes !

Demandez pourquoi on vous impose tant de contraintes alors que les banques privées se voient octroyer des centaines de milliards dans l'espoir qu'elles financeront l'économie.

Demandez que soit faite toute la lumière sur le plan de restructuration de votre dette avec un audit citoyen comme ce fut fait en Bolivie ou dans d'autres pays !

Demandez si les dettes abandonnées par les banques n'ont pas été remplacées par des créances encore plus avantageuses, et garanties de surcroît (lire à ce sujet la façon dont le candidat républicain à l'élection américaine spécule contre vous)

Demandez comment après des années de pseudo régulation, supervision, un problème BANKIA peut passer de "stress test OK " à 23 milliards à trouver puis 40 et peut-être 100.

Demandez aux médias comment ils ont pu laisser croire au reste du monde que les bas salaires grecs (qui supportent l'imposition à la source) pouvaient permettre une évasion fiscale massive vers la Suisse alors que c'est là le résultat des agissements d'une minorité très riche (dont les armateurs, les banquiers, etc, cf
...

Nous sommes avec vous même si une minorité a sali votre honneur.


Demandez des comptes, c'est votre droit.


Avec l'aimable autorisation de "Black Hole", dont les les fameux coups de gueule sur les fora boursorama sont chaque fois une invitation à nous lever contre l'oligarchie qui nous gouverne !